Le montant des honoraires est fixé en fonction de la difficulté du dossier, du temps passé dans le traitement du dossier, en audience, des recherches effectuées et de vos ressources.

Une convention d’honoraires sera obligatoirement évoquée en rendez-vous entre Maître BOUJI et vous afin de déterminer le montant de votre défense. Plusieurs méthodes de facturation peuvent être envisagées.

Ce mode de facturation permet au client d’avoir une vision globale du coût de la procédure.

Les honoraires peuvent être réglés en plusieurs fois en accord avec votre avocat. Toutefois, comme l’exigent les règles déontologiques, aucun travail ne pourra être commencé sans le versement d’une provision.

Il s’agit du mode de facturation le plus usuel qui donne lieu à l’établissement de demandes de provisions au fur et à mesure de l’état d’avancement du dossier.

Les règles professionnelles interdisent en France aux Avocats de n’être rémunérés que par un honoraire de résultat. Ce mode de facturation n’est autorisé que si un honoraire fixe est facturé par l’Avocat.

Dans cette hypothèse une convention d’honoraires est conclue qui prévoit un honoraire fixe (moindre à celui calculé au temps passé) auquel s’ajoute un honoraire de résultat.

Maître BOUJI accepte d’intervenir au titre de l’aide juridictionnelle partielle ou totale dans la plupart des contentieux. Si vos revenus sont faibles, votre avocat élaborera avec vous le dossier et vous indiquera les documents à joindre à votre demande.

Si vous bénéficiez de l’aide juridictionnelle partielle, une convention d’honoraires sera établie.

Certaines assurances prennent également en charge tout ou partie du paiement des honoraires.

N’hésitez pas à interroger votre compagnie d’assurance avant d’initier toute action.